HISTORIQUE
L’idée d’un marché fermier a surgi la première fois en Avril 2015 tout juste après nos toutes premières récoltes. Les prix pour proposés pour les tomates était à a limite insultants (rires) pour des fruits produits avant autant de soins et d’énergie : beaucoup plus bas même que ceux du marché conventionnel. Du coup il nous était important de changer les choses. Mais il fallait trouver le moyen de diversifier la production et offrir bien plus que des tomates. Selon le CSA (Community Supported Agriculture de la Central Valley en Californie) 57 % des clients se désabonnent des marchés fermiers du fait du manque de diversité dans les produits proposés.
Les toutes premières initiatives ont commencé avec La FAEB (Fédération Agroécologique du Bénin) qui  a mis en place un marché mobile à travers l’organisation JINUKUN. Il y a égaelment eu l’initiative du CODE BAR qui s’est estompée du fait de la COVID. Toutes ces initriatives nous ont donné de la matière à comprendre les difficultés à surmonter pour réussir l’initiative.

DEFIS
La mise place du calendrier cultural : Réussir à faire en sorte que sur la base d’un système de rotation harmonisé, les productions synchronisent leur production de sorte à rendre disponible plus de 70 fruits et légumes en permanence.
Des questions de logistique pour le transport des produits vers le marché : Réussir à convoyer les produits vers le marché bien que les fermes soient distantes les unes des autres de près de 80 kilomètres.
La productivité : Créer une dynamique d’entraide et de solidarité pour assurer la compétence et la disponibilité des intrants
Cela a pris six (06) belles années de travail acharné et le 21 aout 2021, le marché fermier a été lancé.

ETAT DES LIEUX
Nous vous invitons à notre marché 1 samedi sur 2 à Cotonou, vous pourrez y retrouver des variétés fruits et légumes, plante aromatiques, produits animalier très diversifiés sous le label L’EDEN. Nos produits les appréciés par les consommateurs sont les : Poireaux, Carottes,  Betteraves, Tomates, Œufs, Aubergines, Choux, Banane plantains, le Basilic.
Cela est devenu possible grâce à une dizaine de producteurs plus de 140 clients qui fréquentent le marché, dont 40 % sont des clients fidèles. Et nous sommes fiers de vous proposer des produits de qualité sans pesticides ni engrais chimiques au même prix que ceux des marchés conventionnels.

WHAT’S NEXT ?
Notre objectif à l’avenir est de multiplier le marché fermier dans les villes du Grand NOKOUÉ (Cotonou, Porto Novo, Abomey-Calavi, Sèmè-Podji). Nous travaillons également activement à la mise en place d’une Assurance Qualité des Systèmes d’Agroécologie Paysanne (AQSAEP).